La liste des établissements concernés par le stage d’hygiène alimentaire obligatoire

Nombreux sont les personnes qui se font livrer leur repas au bureau ou bien, ils se livrent à des restaurations rapides par manque de temps. D’autre préfère manger au restaurant plutôt que de passer en cuisine. Pourtant, les risques d’intoxication alimentaire peuvent se produire si le restaurateur n’instaure pas les conditions d’hygiène adéquate. Alors, pour vous, restaurateur, on va vous expliquez la règle des 5M en matière de prévention en sécurité alimentaire et la démarche HACCP. Et on va vous établir la liste des établissements soumis au stage d’hygiène alimentaire obligatoire.

C’est quoi la règle des 5M en matière de prévention en sécurité alimentaire ?

préfet visite LadhuieLes actions préventives en hygiène alimentaire sont résumées par la règle des 5M. Il faut avoir des Matières premières contrôlées, des Matériels propres, un Milieu conforme à la règlementation, des méthodes qui vous apprend à respecter le temps de cuisson et la température, la chaîne du froid, et la Main d’œuvre. Cette dernière vous aide à dépister et à traiter les porteurs sains. Concernant le Hazard Analysis Control Critical Point, vous analyser les dangers en identifiant les dangers à tous moments et les mesures nécessaires. Maîtriser les dangers en déterminant les points critiques et leur limite. Mettre un système de surveillance pour garantir le contrôle effectif des CCP (Critical Control Points). Lorsque la surveillance détecte un CCP incontrôlable, vous appliquez les actions correctives. Vérifier si le système HACCP a résolu le problème et établir un dossier comprenant les procédures adoptées durant les démarches précédentes.

Les établissements soumis à la condition d’un stage d’hygiène alimentaire obligatoire

Le décret du 24 juin 2011 mentionne les établissements concernés par le suivi d’un stage d’hygiène alimentaire. Il s’agit des secteurs d’activités opérant dans la restauration commerciale telle que les restaurants traditionnels, les cafétérias, les autres libres services et les restaurants proposant des services rapides ou les fast-foods. Les cafétérias établies comme fonction secondaire dans des grandes et moyennes surfaces, des grands magasins, des stations services, etc. Ceux qui vendent dans des structures mobiles ou dans des installations provisoires ou saisonnières. De plus, les restaurants des hôtels, des cures thermales, des sites de vacances, des bateaux de croisière figurent dans la liste. Les associations organisant régulièrement des repas et les traiteurs qui vendent des plats à consommer sur place n’échappent pas au stage. Pour En savoir plus sur le stage d’hygiène alimentaire, vous pouvez vous rendre sur le site en suivant le lien.